En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus x

[2014-2015] 5ème journée ph.2 par 15 Mars, 2015

Une toute petite semaine après la 4ème journée et on enchaine déjà sur la suivante. Malheureusement pour Vertou, la mauvaise dynamique ne s??est pas complètement dissipée puisque les 10 équipes engagées ne totalisent que 4 victoires. Chez les séniors, les heureux élus sont la D0 - auteurs d??une très belle rencontre face au Pellerin, la D1 qui fait une excellente opération même si ça ne lui assure pas encore le maintien, en s??imposant à Vieillevigne et la D2H qui colle une sacrée rouste à Bouaye pour le quarantième anniversaire de leur club. Du côté des vaincus, la R2 échoue de justesse à Fontenay, la faute probablement aux deux doubles perdus et soupe à la grimace pour la D2L, D3 et D4 empêtrées dans le bas du classement dont il va falloir à tout prix s??extirper. Rien n??est encore joué, il reste 2 journées pour confirmer ou créer la suprise. Il va falloir s'accrocher, la fin de saison risque de bien secouer !

Une fois de plus on a le cul bordé de nouilles (ne cherchez pas la contrepétrie, y’en a pas…) puisque nos adversaires du jour ne viendront qu’à 5, sans leur n°1 (15). Du coup changement de plan, c’est Jef,  fraichement revenu du ski (avec une côte fêlée, et ça fait mal !) qui jouera en A à la place de Benjamin, notre remplaçant du jour, en l’absence de Flo, notre n°1 aussi, il est toujours bon de le rappeler !

Mais le Pellerin, avec 14-14-12/13-10, ça reste du costaud quand même, il va donc falloir déjouer les stats si on ne veut pas finir avec les 7 petits points que veut bien nous accorder la feuille de match. D’autant qu’on a un bon coup à jouer,  une 3ème victoire serait un bon pas vers le maintien.

C’est donc dur pour Jef qui est contraint de jouer en revers et en face ça joue (1450). En B, c’est pour l’adversaire de Manu que c’est compliqué : malgré ses 400 pts de plus, il aura toutes les peines du monde à s’imposer ; dommage pour Manu qui passe très près d’une nouvelle grosse perf ! Un logique 2-0 contre nous pour commencer mais tout s’inverse très rapidement. L’autre bonne nouvelle du jour c’est l’excellente forme de Tanguy. Son niveau de jeu face à l’autre 14 de A est optimum et il ne connait pas les baisses de régime dont il est si souvent victime – résultat : ça passe facile ! Pendant ce temps-là, c’était la boucherie en B avec Romain qui s’impose sur le 9. Puis je passe sur un bon 12 et Tanguy s’impose très largement en 3 sets sur le 1450, comme le double Ro/Manu en B.

6-2 pour Vertou (en comptant le point qui nous revient en l’absence de leur 6ème joueur) , rien n’est fait pour autant, on en a tous bien conscience. Si Jef s’accroche face au 12, ça ne passera toujours pas, idem pour Romain qui perd le 13. Heureusement je gagne le 14 en A, ce qui conserve nos chances de victoires ! Si notre double Tanguy et moi en A n’a rien à voir avec le très spectaculaire Bryce/Nico jadis, on n’arrive quand même à défendre nos chances même si ça ne suffira pas pour s’imposer : défaite en 5 sets.

9-5 pour nous, ça sent bon mais il va falloir être solide dans les 2 prochaines rencontres. On ne s’inquiète pas pour Tanguy qui affiche une grande confiance après ses 2 perfs sur 14 mais pour Benjamin qui n’entre en scène que maintenant (11h) face à un 10 avec un peu plus de points, c'est plus incertain. Si l’inquiétude est vite levée en B (victoire en benj en 4 sets), on gardera le ventre noué en A où Tanguy rame sévèrement face au 12 et arriva ce qu’on imaginait pas : défaite 13/11 au 5ème set. On s’en remet donc à Benjamin pour le 11 points et on y croira jusqu’au bout puisqu’il accrochera le 13 (invaincu en 2ème phase pour le moment) jusqu’à la belle avant de perdre 11/9.

10-7, c’est l’angoisse… Il faudra faire une 4ème perf pour mériter la victoire. Manu et moi entrons en scène et on se suivra jusqu’au 5ème set tous le deux où nous nous imposerons. Jef n’avait plus qu’à jouer peinard derrière, sans miracle à la clé malheureusement.

Une victoire inespérée sur le score de 12 à 8 face au Pellerin (2ème de la poule), voilà qui nous fait le plus grand bien ! Si statistiquement on devrait être maintenu, on ne l’est toujours pas officiellement, la faute à une poule complètement folle où tout est encore possible, à l’image de St Sébastien qui s’est imposée contre Mouzillon.

Merci à Benjamin d’avoir remplacé Flo. Sa gentillesse, son niveau de jeu et son implication fait qu’on se l’arrache entre équipe (ou joueuse…) , il a prouvé encore ce matin que c’était justifié !

En A : Oliv 3 (+14,+14,+12), Tanguy 2 (+14,+14,-12), Jef 0 (-14,-14,-12)

En B : Ro 2 (-13,+10,-), Manu 2 (-13,+10,-), Benj 2 (-13,+10,-), double

Lente, lente, lente dépression…

 

Tout avait si bien commencé. Notre équipe s’était donnée rendez-vous à Clisson, fief de notre capitaine, pour admirer les exploits de son fils Matias, jeune prodige du basket français. Un nez en sang plus tard, le jeune Tatas se pressait pour partager avec nous un repas que seul Mc DONALD sait nous préparer. Certains diront que ce n’est pas une alimentation très digeste pour faire du sport… Ça tombe bien, on joue au ping pong.

Après quelques virages parfaitement négociés au frein à main par notre Sébastien Loeb vertavien, nous arrivâmes à bon port, non sans avoir eu à subir les quelques flatulences de Jiji, à qui le Mc Do ne réussit pas vraiment.

A peine avions-nous pénétré dans la salle que déjà nous ressentions un malaise. Avez-vous déjà connu ces ambiances particulières, où l’on a l’impression d’être dans la salle d’attente d’un dentiste, dans le silence, un peu angoissé, comme à l’idée de jouer un match en Ufolep, mais en moins grave.

C’est donc dans cette salle vide, froide et devant quatre supporters déchaînés et un juge-arbitre tatillon que nous entamions les hostilités. Favoris sur le papier avec deux 17, un 15 et un 14, nos adversaires du jour ont pourtant mal commencé avec la défaite d’entrée de leur leader contre un Guigui des grands jours (2/3). Ce sera malheureusement le seul fait d’arme notable sur le plan sportif, puisque si l’on souligne les deux matchs gagnés de Joseph, encore solide, Cyril et Jiji restent à la traîne (1/3 pour les deux). Que dire des doubles, d’habitude notre spécialité, qui nous ont permis de gagner tant de rencontres. Non seulement on perd les deux, mais surtout, nous n’avons jamais été capables d’inquiéter ne serait-ce qu’un set, les paires adverses.

C’est finalement sur la plus petite des défaites que l’on s’incline mais le cœur n’y était pas, notre motivation comme happée par l’atmosphère.

La troisième mi-temps commença, pour nous, par un petit match de Basket et là… Révélation. Celui qui n’a pas vu Jihad jouer avec la grosse balle orange n’a jamais rien vu ! Quel artiste, quelle technique, quelle puissance ! C’est simple il ne saute pas… il vole, ce qui est plutôt normal pour un arabe me direz-vous ! Ne soyez pas mauvaise langue, quand je dis voler, c’est au sens aérien du terme, comme un avion… Pardon ? Oui, en ce moment l’exemple est peut-être mal choisi je vous le concède. Non, disons alors… comme l’oiseau ! Hein ??? Mais non, pas comme Florian… mais vous ne comprenez décidemment rien aujourd’hui. Je fais pourtant des efforts  pour vous retranscrire du mieux possible nos joutes et me battre contre un imposteur qui utilise mon pseudo pour écrire à ma place. A ce sujet une enquête est en cours et pour l’instant, tout porterait à croire que Franck Ribery soit derrière tout ce… je reste vigilant et pour m’assurer que le coupable n’est pas un de mes coéquipiers, je leur ferai faire une dictée dès dimanche, celles-ci seront corrigées par Mr Savéan, professeur de bons mots. J’en connais qui vont tâcher leur sous-vêtements !

Quoiqu’il en soit notre prochain match sera décisif pour le maintien car la poule est très serrée et seule une victoire nous mettra définitivement à l’abri. Nous vous attendons donc ce dimanche pour encore une fois nous apporter votre soutien pour ce qui sera notre dernière rencontre à domicile de la saison.

Quelle belle partie!!!

Une vraie partie de Ping, quel match Match tu as fait Mathieu contre le 1561.

Quel match tu as fait Thomas contre Virginie Dabreteau, mené d'un set et 0/6, tu la gagnes en 4 manches, après avoir battu le 15 en 3 petits sets.

Comme cela ne suffisait pas notre Pierre lui aussi bat Virginie en 5 sets après avoir été mené 2/0. Quel bel anniversaire n'est-ce pas!!!!

Et puis,il y Guillaume qui nous met le 11iem point, et qui m'enlève le stress du dernier match pour la victoire.

Je n'oublie pas Erick  qui gagne deux rencontres.

Le bémol c'est les 2 défaites des doubles. Thomas 3, Mathieu 1, Pierre 2, Guillaume 3, Erick 2 Michel 1.