En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus x

[2014-2015] 6ème journée ph.2 par 29 Mars, 2015

Ca sent la fin mais pas le sapin ! Même si des relents boisés émanent de certaines équipes, aucune d'entre-elles ne semble définitivement condamnée. C'est vrai que c'est quand même bien mal engagé pour la D2H (défaite 3/17) qui se retrouvera dans le wagon pour la D3 mais un repêchage peut être envisageable. Les D2L (défaite 9/11) et D4 (défaite 6/4) auront une prochaine et dernière rencontre déterminante - y'a encore de l'espoir ! Idem pour la D3 qui se relance à après une belle victoire 4/16 à St Colomban. La D1 (victoire 12/8) n'est pas mathématiquement maintenue mais on peut y croire à fond quand même ! La D0 malgré sa défaite 12/8 repartira au même niveau, comme la R2 qui après sa victoire 10/4 face à St Cyr atteint une très belle 2ème place dans sa poule. C'est donc une sacrée journée qui s'annonce le 12 avril ! May the force be with you !

La victoire était nécessaire pour prétendre au maintien et nous étions motivés pour aller la chercher.

Nous avons débuté la rencontre par une série de 10 victoires. Dans l'équipe adverse, le moral était alors au plus bas. Ensuite la rencontre a été plus équilibrée pour se terminer sur le score de 16 à 4.

En A : Antoine S (+547, +726, +861), Jérémie (+547, +726, -861), Jean Louis (+547, -726, +861), Double gagné

En B: Christophe (+641, -656, +503), Antoine B (+641, +656, +503), Bruno (+641, -656, +503), Double gagné 

Malgré cette victoire et deux autres matches nuls, nous sommes derniers ex-aequo avec 3 autres équipes. La dernière rencontre promet d'être combative.

On est maintenu !!!

 

La rencontre qui nous opposait à St Cyr enBourg était décisive pour le maintien, même si tous les espoirs étaient permis pour remplir cet objectif puisque les voyants étaient  bien verts ! Cependant une victoire sur St Cyr nous assurai définitement une place dans les trois premiers de la poule. 

Pas grand chose à dire sur ce match tant il fût dominé par nos 4 vertaviens... Enfin plutôt nos trois solides joueurs et leur capitaine moins solide qui revet une fois de plus le costume de "chèvre" de l'équipe. 

Vous comprendrez aisément que de ce fait, je ne revienne pas plus en détail sur le déroulement des parties ! 

Nous pouvons tout de même souligner le bonheur que nous avons eu de jouer contre le zozie officiel de Marco Pantani, célèbre cycliste des année 90, malheureusement retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel, n'ayant pas supporter de voir la pharmacie de son village rachetée par une épicerie bio.

Dernier match pour nous à Saint Seb, bon dernier de la poule, qui à déjà abandonner toute ambition. A nous de ne pas tomber dans la facilité et de jouer le jeu jusqu'au bout pour terminer à une très belle deuxième place. 

 

Les scores sont les mêmes, mais les résultats sont inversés par rapport à la dernière journée !!! Nous rencontrions le RACC équipe première et également 1ère de poule. Sur le papier, classements faisant foi, nous devions perdre 19/1 mais c'était sans compter sur Marc (perf à 93), Claude (perf à 236) et surtout le formidable René (perf à 253!). Pour le reste rien à faire, malgré de belles bagarres nous avons pris en particulier 10/0 en B. Notons la bonne prestation d'Erwan, qui semblait en grande forme dimanche matin avant la rencontre (ah ce changement d'heure!). Le plus ennuyeux c'est que les résultats des autres rencontres ne nous laissent aucun espoir de maintien, sauf miracle improbable qui ne tiendrait même pas à une dernière victoire au TTCN.

Nous nous sommes bien battus, après une montée miraculeuse à mi saison;nous ferons tout l'an prochain pour réintégrer ce niveau.

Les résultats : en A Marc 1/3 (-904,+1033, -1053) René 1/3 ( -1053, +904, -1033) Claude 1/3 (+1033, -904, -1053) double Marc Claude perdu

en B Jean-Luc 0/3 (-777,-891,-816) Erwan 0/3 (-777,-891,-816) Jean-François (-777,-891,-816) double Jean-François Jean-Luc perdu.

Une dernière chose : hommage à nos adversaire dont la sympathie égale le talent.

Direction Rezé pour cette avant-dernière journée de championnat qui peut sceller notre maintien... ou pas !
Une phase, voire une année très compliquée avec une équipe à composition variable, heureusement que certaines circonstances nous ont été favorables parce que notre compte aurait été réglé depuis un moment déjà.
Cette fois-ci c'est Jef, en convalescence pour sa cote, qui manque à l'appel. Mais grâce à Claude et Michel qui se démènent pour les compos (une des plus importantes circonstances qui nous sont favorables), on hérite d'Erick, ce qui nous permet de conserver 2 piliers en B (Romain/Tanguy), vu qu'il est mieux classé que Manu... enfin j'me comprends !
Comme je sais que Rezé est une équipe "old school", je mise sur la ponctualité afin d'éviter tout litige. Et ça loupe pas, à peine arrivés on me hape pour faire la compo d'équipe. Manu est à la bourre, je suis contraint de modifier à l'arrache les positionnements, car on me fait bien comprendre que s'il n'est pas là à son appel, "ça va mal se mettre" comme dirait l'autre. Wouuuuh, "ambiance" mais bon, rien d'anormal non plus ! Du coup dans la panique, je fais de la merde et ça ne met pas tout le monde dans les meilleures dispositions, moi le premier !
Tanguy ouvre le bal contre un 11 et moi contre un quasi 14. On ira tous les 2 à la belle et si Tanguy s'en sort (sur une gratte je crois...) ça ne sera pas mon cas. A 9-9, je m'en prends deux bien dégueulasses. Mais quand le commun des mortels s'effondre et se roule par terre en se lamentant sur le sort qui s'acharne sur sa pauvre personne, j'éprouve toujours une fierté particulière a garder la tête haute dans ses cas-là, en essayant de dissimuler tant bien que mal le trou béant qui vient de se créer entre mes 2 fesses - j'ai ma dignité môa ! Plus honnêtement, je mène 6-2 à la belle et je me fais remonter 6-6, donc je ne peux m'en prendre qu'à moi même et à ma satanée peur de gagner (ça c'est un peu moins digne je dois reconnaitre) !
Heureusement y'a des mecs dans l'équipe avec un talent plus que certains et d'une fiabilité à toute épreuve, qui sans entrainement pour l'un et avec très peu de sommeil pour l'autre arriveront toujours à s'en sortir. J'ai nommé respectivement Romain et Flo qui bouclent l'affaire rapidement (encore une perf pour Romain !). Erick fait ce qu'il peut face au 14, c'est à dire pas grand chose malheureusement, tant son adversaire à du métier; c'est un carnage. Quant à Manu, ça passe pas face à Lemansec père (13), c'est pas son jour à Manu... du tout du tout mais on rapellera quand même au passage que ses adversaires ont respectivement 200,300 et 400 pts de plus, et qu'en tant que n°6, il a le droit d'être perfectible parfois ;)
3-3 et un des tournants de cette rencontre sera la perte du double en B; rien à reprocher à Tanguy et Romain qui se sont livrés à une très belle bataille en 4 sets
'Rien pu faire non plus contre l'impitoyable bourreau d'Erick, mais Romain nous aura vengés en laminant le 11 à sa manière. Erick se sera très bien défendu face au 11, sans succès malheureusement et Tanguy gagne le 13.
6-6, le double en A va être hyper important. Mais comme on a jamais la même compo d'équipe, c'est encore un duo inédit qui se forme : moi et Flo. Vu qu'on a un peu le même jeu en double - à savoir "on remet et attend de voir ce qui se passe"- je crains le pire mais contre toute attente, ça marche très bien... enfin le temps de 2 sets seulement. Gros passage à vide de Flo au 3ème, dans ces cas-là, faut pas compter sur moi pour sauver les meubles et ça loupe pas, on se retrouve à la belle. Heureusement, on réussit à se ressaisir grâce à l'équipe qui nous a bien poussé au cul derrière - merci les mecs !
On passe devant le temps que Manu perde sa 2ème rencontre mais Flo nous remet à flot (haha, Flo nous remet à flot, vraiment excellent, waw, j'y crois pas, comment je te ponds un truc pareil, ah le mec !) à l'issu d'un match épique dont lui seul a le secret (malheureusement encore bien gardé) face au 14 (qu'a du métier, tout ça...) mais pas suffisamment faut croire.
7-8, on est devant et on aurait dû y croire à fond p*tain de m*rde ! Mais vu la mollesse du jour du capitaine d'équipe (tiens, je vais parler de moi à la 3ème personne aussi, c'est vrai que c'est pas mal, on a l'impression de sortir de son corps... "un voyage astral" qui z'appellent ça les illuminés... hein ? mais c'est quoi cette calvitie ?... ah non ouf, c'est pas moi c'est un collègue... quand je pense que j'ai bientôt 40 balais, une ligne impeccable, tous mes cheveux dont aucun blanc ou presque, la nature ne pouvait pas - en plus - m'attribuer le mental d'un warrior !) et son total détachement (changement d'heure, problèmes d'érection, règles douloureuses...on ne sait pas !), on peut pas dire qu'on fasse (subjonctif présent, j'ai le droit je crois) en sorte de mettre toutes les chances de notre côté.
Ca loupe pas : Romain perd logiquement face au 13, Erick s'incline tout aussi logiquement face au presque 14 mais lui prend un set quand même paske fopadéconé, Manu s'incline au moins autant aussi logiquement face au 11 (même s'il est capable de mieux, on le sait et lui le premier, c'est pour ça qu'il est aussi dépité ce matin).
10-8 pour Rezé, merde. Mais bon, je joue un 11, Tanguy un 12, ça va aller non ?... hein ? ah bon ? ben zut alors !
Et ouais Tanguy "2014-2015", c'est une petite contre symbolique à presque chaque rencontre, exprès pour rester 13 alors qu'il vaut bien plus en fait. Il ne dérogera pas à la règle aujourd'hui. Quant à moi ça aura été une formalité... mais pour mon adversaire ! Moi qui aime tant terminer les rencontres avec toute mon équipe derrière, impuissants face à un spectacle aussi pitoyable, avec le reste de la salle acquise au local (c'est bon ça aussi une salle acquise au local !)Au moins, comme les 150 passagers de l'airbus qui se sont salement éclatés contre une montagne dans les Alpes, je n'aurai pas souffert longtemps :) . Quel glandu quand même, j'ai honte les mecs, voupouvépassavoir :(

Défaite 12-8 et maintien incertain... J'aurai serré le c*l toute la journée de dimanche (merci aux équipes infoutues de saisir leurs résultats en temps et en heure !) jusqu'au sms salvateur de Tanguy à mon réveil ce matin. Yeah !!
RDV dans 15 jours pour la dernière rencontre face à St Seb, à domicile et au complet j'espère, pour terminer sur une bonne note. D'ici là, je me casse en vacances à mon tour :)

Sinon à titre perso j'étais heureux d'être content (!) de revoir et d'affronter des mecs de mon ancien club. J'ai joué à Rezé de 88 à 93 et arrêté au clt 65 (1000pts de maintenant). De mémoire à cette époque Bertrand Lemansec était 35 (>1600), Daniel Griveau 40 (>1500), Jean-Pierre Sculo et Philippe Moinet 45 (>1400); visiblement, plus de 25 après ils ont encore de très beaux restes à la table. Et j'ai mieux compris en les affrontant et en les regardant jouer pourquoi j'avais cette culture de la poussette et du jeu à plat laugh

En A : Flo 3 (+14,+13,+11) Oliv 0 (-14,-13,-11) Erick 0 (-14,-13,-11), double
En B : Tanguy 2 (+13,-12,+11) Ro 2 (-13,+12,+11) Manu 0 (-13,-12,-11)

Ouf, c'est fait même si mathématiquement ce n'est pas complètement certain (il faudrait un goal -average insensé lors de la dernière journée). Ce fut très dur!! Notre renfort Nico était très déçu de ne pas avoir pu nous apporter ce qu'il espérait, mais il nous a permis de faire une compo d'équipe pour assurer un bon résultat. Encore un grand merci à LUI.

Oui, compo bien faite, 10/0 en B, Benjamin, Guillaume etPierre, ils ont vraiment assuré. Une fois de plus en A un Grand Thomas qui nous ramène deux victoires,  deux belles perfs. Quant au 6iem joueur au niveau ping 0000 sur toute la ligne.

Tout cela s'est terminé par l'arrosage offert par notre " terreur des salles de Ping", Pierre, à l'occasion de ses 51ans.

Donc bravo à NOUS. J'oubliais, Mathieu et Erick on arrose le maintien lors du retour de St Nazaire le dimanche 12/04/2015, sans oublier Pierre, on verra cela à ton retour des terres lointaines, oui, tu seras absent pour la dernière rencontre. Bon voyage...!!!!!!!!!.