En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus x

[2016-2017] 6ème journée Phase 2 par olivier_s 26 Mars, 2017

MissionS accomplieS ! La R3, la D0, la D1 et la D2 montent toutes d??une division sans attendre la 7ème journée. La R1 n'est pas en reste mais il lui faudra au moins faire match nul la prochaine fois. ?a signifie aussi qu??il y aura au moins autant de chances potentielles de titres départementaux et régionaux. Et pour ceux qui s??inquiètent de savoir comment on réussira à faire grimper autant de joueurs sur la première place du podium, on y travaille (comme l??indique la photo) ! On n??oublie pas le nul de la D2G qui lui assure définitivement le maintien tout comme la victoire de la D3. Quant au 3 D5, avec 1 victoire , un nul et une défaite, il y en a pour tout le monde !

Cette équipe moins bien classée dans la poule et affichant des classements individuels inférieurs aux nôtres nous a cependant posé quelques difficultés.
L'issue de la rencontre a longtemps été incertaine, l'avance basculant à l'avantage de l'une puis de l'autre équipe et le score atteignant même une égalité à 7 contre 7.
Les derniers matchs nous ont été favorables et nous ont permis cette nouvelle victoire.

En A : Jean Louis (-652, +659, -625), Florent (-652, +659, +625), Bruno (+652, +659, +625), Double perdu
En B : Julien (-545, +625, +500), Christophe (+545, +625, +500), Roger (-545, -625, +500), Double perdu 
Merci à Julien de nous avoir rejoint pour cette rencontre.



 

Le mot de l’opposition D2G 

 
Pour rappel des faits : l’ASP Vertou a mis en place un système de montée des 5 premières équipes en division supérieure dans l’irrespect total des règles qui régissent ses membres (et pourtant nous ne sommes pas un club féminin…).
La D2G se positionne CONTRE et s’explique.

 
-----

L’ASPV Vertou propose une amélioration continue du niveau de ses joueurs. Une arnaque !

Sommes-nous vraiment prêts à gagner en 3 sets alors qu’il est possible de jouer de magnifiques belles ? Nous en voulons pour référence Claude Le Roy-des-balles-chaloupées qui, lors de son match contre le Pellerin, a su donner un plaisir non dissimulé à ses supporters vertaviens : 45 minutes pour un match. Sur le même temps : 3 matchs consécutifs sur la table d’à côté. Un endormissement de l’adversaire, une analyse fine du match (à 10-9, 4e set : « si je joue bien je n’ai plus qu’un point à mettre », raté, il a fallu aller à la belle), un espoir pour des générations entières d’adolescents comme Baptiste qui rêvent de poussettes éveillés !

Pour relever le niveau des joueurs, la D2G dit NON !

------

L’ASP Vertou nous spolie ! Depuis toujours l’ASPV se targue d’être le club référence de la bonne humeur. Nous n’en voulons plus ! De quel droit la bonne humeur s’invite-t-elle dans un club de ping pong ?

Voulez-vous vraiment :
- des montages photos de Cyril : votre tête sur un corps de prostituée faisant le tapin en porte-jarretelle en plein milieu des comptes-rendus de matchs ?
- des « La-Tranche-sur-Mer-Sud-Vendée » de Martial à l’entrainement pendant que vous jouez le point décisif de votre échauffement régularité d’avant-match amical ?
- des Grimbergen de Maitre Louerat après avoir pleinement savouré une bonne petite vinaigrette au bar ?

Pour la bonne humeur, la D2G dit NON !

-----

L’ASPV Vertou casse le suspens des montées – maintiens – descentes. Une honte !

Quelle image donnons-nous à nos adversaires ? Celle d’un club qui ne se satisfait pas de son niveau !? 4 équipes certaines de monter avant même la dernière journée de championnat…
La D2G revendique le droit à chacun de pouvoir faire des heures de calculs sur les goals averages dans le but d’éviter une descente. Elle revendique le droit aux dimanches matins sur les thèmes « muscadet et poussettes revers » ou « services à plat et discussions météo ».

Pour l’irrespect envers ses adversaires, la D2G dit NON !

-----

L’ASPV grandit et demande plus de moyens à la mairie. D’un illogisme impensable !

Demander un défibrillateur dans sa salle. Demander l’acquisition de nouvelles tables. Demander une salle de ping qui respecte les normes du tennis de table. Voulez-vous d’une vie réglementée par les diktats de notre société ?

-vous verrez qu’il y aura bientôt un article dans le règlement intérieur pour respecter la seule joueuse en compétition du club.
-vous verrez qu’il faudra un Cerfa pour validation d’un sponsor
-vous verrez qu’un jour il faudra réserver sa place pour aller faire un resto-ping !
-vous verrez que certains vous empêcheront de parler Communisme avec Michel
-vous verrez que toute la lourdeur administrative du club mènera à faire l’AG et à fêter les montées des équipes du club au mois de septembre
(je viens de me faire un paquet de copains sur ce point-là ! vive l'humour, hein les copains ??!!!)

Pour ne pas tomber dans la sectarité spéculative, la D2G dit NON !

-----

Nous nous positionnons pour que chaque équipe ait le droit d’être NULLE, comme notre score contre Le Pellerin !
Vive le stationnaire, vive le conservatisme, vive l’immobilisme, vive la D2G !
 
 
 
 

Après avoir résolu le problème de sur-effectif dans notre équipe (une fois n'est pas coutume), nous mettions nos pendules à l'heure pour partir à la Montagne dans le but de franchir la 6ème étape nécessaire à la montée...sans Jeff qui se réservait déjà pour les titres ?

Comme à Vieillevigne, la côte a été plus difficile à monter en A avec 2 défaites pour débuter la rencontre de Romain et de notre leader Thomas qui n'était à priori pas dans une forme optimale. D'ailleurs, et ce n'était pas faute d'essayer, lors de ses encouragements, on ne peut pas dire que sa voix (ce qu'il en restait) faisait écho dans la Montagne !
Bref, la rencontre commençait timidement, mais ça, c'était avant le forcing tonitruant de Tony qui, tel un truand, a finalement tout dégommé sur son passage avec 3 perfs en A
...Cela a compensé les 3 matchs hélas perdus à la belle par Thomas qui l'a laissé sans voix, ou en tout cas qui ne lui ont pas permis de la retrouver.
En B, nous enchaînions 8 victoires avec Louis qui a de nouveau assuré en simple et en double.
Cela dit, l'équipe, devant des jeux en face vraiment atypiques (pour ne pas dire m...), s'est tout de même mobilisée pour l'emporter 13/7...et c'était bien là l'essentiel pour non seulement assurer la montée en D0 mais aussi jouer sans aucune pression lors de la prochaine journée du fait que nos deux concurrents directs n'ont pas gagné ! Bref, C'EST FAIT !!!! wink

Résultats détaillés :
En A (4pts) : Romain (-1136 ; +1126 ; -1065) Thomas (-1126 ; -1065 ; -1136) Tony (+1065 ; +1136 ; +1126) Perte du double
En B (9pts) : Matthieu (+684 ; +990 ; -1065) Louis (+990 ; +1065 ; +684) Guillaume (+1065 ; +684 ; +990) Gain du double


 

Voilà c'est fait, il y aura donc une D1 la saison prochaine à L'ASP Vertou.
Je souhaite un bon voyage à travers une partie de l'Europe à Marc, qui a donc finit sa saison de ping avec nous et qui, hier malgré ses douleurs dorsales, a tenu et gagné ses 3 duels au bout de la table.
En A 3 défaites contre le défenseur et en B une fois de plus carton plein 10/0.
La saison commence à sentir la fin; La 7 iem journée et les pré-titres ne seront que pour le plaisir du ping et pourquoi pas la journée des titres mais cela ne serait que la cerise sur le gâteau. Alors bon appétit!!!!!!!!!!  

Une 6ème journée très importante pour la D0 : comme 4 autres équipes vertaviennes, une victoire était synonyme de montée à la différence près que nos adversaires alignaient la compo la plus redoutable de la poule à savoir 2 14 en A et 2 13 en B. Si sur le papier on reste au-dessus, ça allait être un vrai match test pour savoir ce qu’on avait dans le bide. Martial a tout évacué en un lot bien compact en plein milieu de sa première rencontre : faut pas lui casser les couilles. Lla salle en ayant largement profité, tout le monde savait à quoi s’en tenir :)
Moi et Buz ouvrons les hostilités, jamais évident pour les 2 pipes (ou « moins forts » pour ceux que ça choquent et ils sont nombreux !) de l’équipe de réussir à donner le ton. Si ça passe à l’arrachée pour moi, il n’en sera pas de même pour Julien qui décide de laisser son picot dans le sac pour la suite de la rencontre.
Nos 4 terreurs entrent en piste, c’est là que tout doit se jouer : le moindre faux-pas se paye cash à l’arrivée. Et comme ils l’ont montré toute la phase, les mecs sont hyper solides : on mène naturellement 5 à 1. St Ju qui n’était pas venu ici pour faire de la figuration se retrouve déjà un pied à terre.
Cyril se prend les pieds dans le tapis face à un 14 qu’il aurait pu (dû ?) maitriser et donne aussitôt sa raquette à Buz qui dominera sans trop de difficulté la petite Emma (11 ans !) habituellement pensionnaire de N3F et qui joue déjà 12 facile. Pendant ce temps-là, le double en B s’est imposé très intelligemment.
7 à 2 à ce stade, ça sent bon mais 2 faux-pas de Martial et Fab vont légèrement solliciter notre périnée. Si je passe encore dans un trou de souris, le double en A se fait sérieusement corriger.
8 à 5, St Ju pourrait sérieusement se refaire la cerise ? Non : Antoine, Cyril et Martial mettent fin à tout suspense. C’est bon c’est gagné ! S’en suit le relâchement habituel mais je mettrai fin à l’hémorragie sur le fil.
On s’impose donc 12-8 seulement j’ai envie de dire. Je fais le plein et bien m’en a pris sur ce coup là ! Ca me permet de participer au moins symboliquement à la montée, j’en suis ravi !  Petite précision me concernant : oui, comme tout ligérien en pleine bourre, je me suis fait approcher par la St Med mais je leur ai dit que j’attendais que leur équipe 1 accède à une division suffisante pour mes prétentions !
Un très grand merci à Manu pour son coaching,  il aura aussi été un artisan de la montée !

En A : Cyril 2 (-1439,+1409,+1164), Fabien 1 (-1439,-1409,+1164), Ju 1 (-1439,-1409,+1164)
En B : Martial 2 (+1379,-1342,+1162), Antoine 2 (+1379,-1342,+1162), Oliv 3 (+1379,+1342,+1162), double